URL Rewriting avec WordPress sous IIS

Maintenant que l’on a installé WordPress en français sous IIS de Windows Web Server 2008, on obtient des URL pour les articles de la forme : http://localhost/wordpress/?p=1.

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus beau. On préférerait en effet avoir une belle URL de la forme : http://localhost/wordpress/catégorie/nom-de-l-article.

URL pas très jolie

Hé bien grâce à l’URL Rewriting, nous allons pouvoir y arriver. En plus de rendre plus parlante nos URL, on risque d’améliorer notre référencement.

Il faut se rendre dans la rubrique « Réglages » de la zone d’administration, puis aller dans la sous-rubrique « Permaliens ». De là, vous pouvez choisir parmi les options proposées. Dans notre cas, sélectionnons « Structure personnaliée » et entrons la syntaxe voulue : /%category%/%postname% (la liste des marqueurs disponibles sur le codex de WordPress).

Options des permaliens

Avant d’enregistrer les modifications, il faut que nous changions les droits de dossier. En effet, WordPress nécessite d’éditer (ou de créer) le fichier web.config à la racine du dossier, mais n’a par défaut pas les droits nécessaires.

Il faut donc se connecter à son serveur web et autoriser la modification du dossier pour le groupe « Utilisateurs ». Pour cela :

  1. clique-droit sur le dossier wordpress (dans le dossier C:\inetpub\wwwroot si vous avez installé WordPress dans un répertoire du site par défaut),
  2. sélectionnez « Propriétés »,
  3. dans l’onglet « Sécurité », cliquez sur « Modifier »,
  4. sélectionnez le groupe « Utilisateurs » (s’il n’apparait pas, cliquez sur « Ajouter », puis entrez le nom du groupe « Utilisateurs », puis cliquez sur « OK »),
  5. sélectionnez la case « Modification » dans la colonne « Autoriser »,
  6. et enfin, validez le tout !

Autorisations pour WordPress

Retournons maintenant sur la page d’administration que nous avions laissé ouverte. Nous pouvons maintenant valider la nouvelle syntaxe des URL en cliquant sur « Enregistrer les modifications ».

Pour des questions de sécurité, je vous conseille de ne plus autoriser les modifications du dossier wordpress ; pour cela, refaite la manipulation inverse, décochez juste la case « Modification » dans la colonne « Autoriser » dans l’étape 5.

URL beaucoup plus belle

Nous voilà ainsi avec de belles URL pour nos articles !

Installation de WordPress francisé sous IIS

Installation de Php et de WordPress grâce à Web Plateform Installer 2.0

Windows Web Server 2008 fournit un outil « Web Plateform Installer » qui va nous permettre d’installer WordPress (en anglais) ainsi que Php.

Web Plateform Installer 2.0

En sélectionnant le moteur de blog WordPress, l’outil sélectionne automatiquement les dépendances nécessaires. Chose pratique et utile car nous n’avons plus besoin de nous soucier de l’installation de Php et MySQL. « Web Plateform Installer » installe aussi l’URL Rewrite, mais ne le configure pas (on le fera dans un autre article).

Installation de WordPress avec Web Plateform Installation de WordPress avec Web Plateform

Une fois que l’on accepte l’installation, celle-ci commence. On commence par configurer le compte root de MySQL. L’outil va ensuite télécharger et installer les composants nécessaires.

Configuration de MySQL Installation de MySQL

Viens ensuite la configuration propre de WordPress. Doit-il être installer dans un répertoire (ou à la racine) du site actuel, ou dans un nouveau site web ? A vous de choisir en fonction de ce que vous voulez.

Configuration de WordPress Configuration de WordPress dans un nouveau site web

Lorsque ces configurations, propres à IIS, sont configurées, il faut maintenant entrer les données pour les paramètres de WordPress : le nom la base de données, le nom d’utilisateur, l’adresse du serveur de la base de données (ici localhost et les phrases de sécurité).

Paramètres de WordPress Paramètres de WordPress Paramètres de WordPress

Suite à ça, WordPress s’installe et l’installation se termine. Dans mon cas, j’ai une petite erreur : « MySQL Windows Essential » ne s’est pas installé, mais ce n’est absolument pas gênant, tout fonctionnera correctement.

Installation de WordPress Fin de l'installation

Voilà la première étape de l’installation de WordPress et Php est terminée. Sauf que voilà, WordPress est en anglais (partie publique et privée). Mais ce n’est pas un problème…

WordPress en ligne

Configuration de WordPress en version française (parties publique et privée)

Configurer la zone d’administration en français

Comme l’indique Xavier sur son site, il faut télécharger le fichier fr_FR.mo, puis placer ce fichier dans le dossier wp-includes/languages (à créer si ce n’est pas la cas).

Allez plutôt rechercher le lien du fichier sur le site de Xavier, vous aurez la dernière version à jour !

C’est presque fini, il faut maintenant éditer le fichier wp-config.php : ajouter fr_FR dans l’option WPLANG.
Ce qui nous donne :

define ('WPLANG', 'fr_FR');

Configurer la partie publique en français

Toujours en suivant scrupuleusement ce que dit Xavier, il faut récupérer de l’archive complète le dossier thème default, puis le placer dans le dossier du serveir wp-content\themes quitte à remplacer le dossier existant. Ainsi le « template » par défaut est maintenant totalement francophone :-) !

WordPress en ligne et en francais